Masques de protection

Masques de protection

Actuellement en pleine période de crise sanitaire, le monde entier est concerné par la circulation du coronavirus ou appelé également Covid-19. Plusieurs dispositifs ont été mis en place pour contrer le virus notamment le respect des gestes barrières. Le port du masque est devenu obligatoire en France pour circuler à l’extérieur. Pourquoi porte-t-on un masque ? - Pour se protéger et freiner la propagation du covid. Il est important que chacun d’entre nous soit conscient des conséquences que cela peut engendrer auprès d’autrui si l’on ne respecte pas les consignes sanitaires. 

La problématique en début d’année était le nombre de masques insuffisant sur le marché. Par conséquent, pour s’adapter à ce nouveau besoin, de nombreuses entreprises se sont mises dans la fabrication de masques. Nous allons vous résumer tout ce qu’il faut savoir sur les différents types de masques existants et comment les utiliser et les maintenir correctement à travers cet article. 



Le masque est devenu obligatoire 

En vigueur depuis le 20 juillet 2020, le port du masque est devenu obligatoire dans les lieux publics clos, en entreprise et en extérieur dans les villes du territoire français. Le Président de la République a annoncé récemment le rétablissement du confinement à partir du vendredi 30 octobre. En plus des gestes barrières et de la distanciation sociale entre individus, le masque est devenu une nécessité absolue pour notre quotidien.



Quel masque choisir ?

Il existe une variété de masque disponible en vente sur le marché français. On distingue notamment 3 types de masques : les masques chirurgicaux, les masques de protection respiratoire (FFP) et les masques dits “grand public”.



Les masques chirurgicaux 

Ces masques sont utilisés essentiellement dans le cadre du dispositif médical. Ils répondent à des exigences de sécurité et de santé européennes tout en respectant la norme NF EN 14683. Celle-ci exige que le masque permette de stopper la projection de gouttelettes émises par son porteur et protège à son tour des projections de la part d’autres individus. 

Il faut savoir que dans cette famille de masque chirurgical, on en distingue trois types aux caractéristiques différentes :

    • Type I : efficacité de filtration bactérienne > 95 %.
    • Type II : efficacité de filtration bactérienne > 98 %.
    • Type IIR : efficacité de filtration bactérienne > 98 % et résistant aux éclaboussures.


Ce sont majoritairement les professionnels de santé qui utilisent ce type de masque. L’Etat en avait réquisitionné pour le personnel en première ligne contre la lutte du coronavirus. 

Leur utilisation est à usage unique. 

Ce que Sacpub vous propose :



masque-chirurgical-protection-sacpub          masque-chirurgical-jetable-protection-sacpub          masque-chirurgical-protection-jetable-sacpub         masque-chirurgical-equipement-de-protection-jetable-sacpub



Les masques de protection respiratoire (FFP)

De la même manière que les masques chirurgicaux, les masques de protection FFP (Filtering Facepiece Particles) ont été conçus et vérifiés par la norme NF EN 149 ou étrangères équivalentes. Il protège son porteur de l’inhalation de gouttelettes et des particules en suspension dans l’air. Ce masque est difficile à porter par rapport aux masques chirurgicaux. Beaucoup soulève un inconfort thermique et une difficulté à respirer au port de celui-ci. Malgré cet inconvénient, il est efficace. Cela n’empêche pas qu’on obtienne une forte protection contre les gouttelettes contenant des agents infectieux dans l’air. 

On distingue également trois types de masque de protection respiratoire : 

    • FFP1 filtrant au moins 80 % des aérosols (fuite totale vers l’intérieur < 22 %).
    • FFP2 filtrant au moins 94 % des aérosols (fuite totale vers l’intérieur < 8 %).
    • FFP3 filtrant au moins 99 % des aérosols (fuite totale vers l’intérieur < 2).

Disponible en différentes formes : formes de coque, en 2 plis, 3 plis, en becs de canard, avec ou sans soupape expiratoire et muni ou non d’un joint facial. 

Ce que Sacpub vous propose :

masque-chirurgical-protection-bec-de-canard-sacpub

Les masques dits (grand publics)

Ce sont des masques fabriqués par des particuliers et des industriels. On les reconnaît souvent par l’étiquette “filtration garantie - testé x lavages”. 

Les #masques « grand public » répondent à un cahier des charges strict des autorités de santé. Ils sont en textile et le plus souvent lavables et donc réutilisables. Un logo avec la mention «filtration garantie» permet de les identifier. @Economie_Gouv

— Agnès Pannier-Runacher (@AgnesRunacher)

Concernant leurs caractéristiques, les masques de protection “grand public” se classe en deux catégories :

    • Catégorie 1 : filtration supérieure à 90% des particules de 3 microns 
    • Catégorie 2 : filtration supérieure à 70% des particules de 3 microns 

Ce que Sacpub vous propose :

masque-protection-grand-public-made-in-france-protection-sacpub           masque-protection-made-in-france-grand-public-protection-sacpub       masque-protection-grand-public-protection-sacpub         masque-protection-grand-public-protection-sacpub

Découvrez la collection complète de nos équipements de protection



Comment bien porter son masque de protection? 

Comme le préconise le gouvernement, la première chose avant de mettre le masque ou de l’enlever, il faut se laver les mains avec de l’eau et du savon ou utiliser une solution hydroalcoolique. Afin d’être protéger au maximum, mettre le masque afin qu’il recouvre le nez, la bouche et le menton. Il faut changer le masque toutes les 4 heures. 

A éviter : de toucher et de déplacer le masque une fois porté. Ne pas le mettre en position d’attente sur le front ou sur le menton. Et éviter de le mettre le masque dans sa poche ou dans son sac après l’avoir porté.



Comment entretenir son masque ? 

    • Etape 1 : Pour les masques de protection respiratoire et les masques “grand public”, nous vous préconisons de laver votre masque à la machine avec de la lessive à 60°C min pendant au moins 30 minutes. 
    • Étape 2 : Séchez le masque par la suite. 
    • Étape 3 : Repassez le masque à la vapeur à la température indiquée par le fabricant. 
    • Étape 4 : Inspectez le masque à chaque lavage (voir s’il est endommagé, si c’est le cas, le jetez dans un sac en plastique) 

Convaincu par cet article ? Allez vite découvrir la gamme complète de nos équipements de protection

Sacpub reste à votre disposition pour toutes vos demandes d’information par téléphone au 01 30 71 18 76 ou par message. Un(e) conseiller(ère) sera ravi(e) de répondre à vos questions. 

Prenez soin de vous et de vos proches.